willekeurig
hitparade
plaats
soort
naam
element
stijl
architect
vroeger
main
Endroit précédent: Basilique Saint-Materne a un score de 5.8
(Ref:0004742)

Montre sur carte Google Maps

Château de Vêves à NAMUR / HOUYET
(Noisy 5)

Vos points :
(Votez 1 si vour trouvez ceci laid, 10 pour quelque chose de très beau)






: : : : :
: : : : :
: : : :
Clique sur les petits fotos pour les agrandir, clique sur la grande pour version maxi.

Il y avait probablement en cet emplacement un château fort déjà depuis le 7 ième siècle, qui a été construit par Pépin d'Herstal. Il a vécu de 640 à 714 et était le granpère de Charlegmagne.

L'histoire des siegneurs de Beaufort a déjà été mellée à l'histoire du château depuis le 12 ième siècle déjà par le fait que par son mariage Wauthier de Beaufort avec Ode de Bretagne, il était devenu le siegneur de Celles. Leur nom était dès lors relié à l'histoire de Huy, parce que Henri II les avait nommé 'protecteurs'.


Les Beauforts ont aussi participé aux croisades:le grandpère de Wauthier de Beaufort (devenu seigneur de Celles par son mariage avec Ode de Bretagne ) a suivi Gotfroid de Bouillon vers la Terre Sainte. Aussi Théodore, le plus jeune fils de Wauthier, a accompagné en 1187 durant la troisième croisade. Plustard il a fondé l'Ordre des Seigneurs de la Croix 9 (qui existe toujours).

Il y eut un incendie en 1200 qui démolli le château. Mais vers 1230 il était reconstruit par Rasse de Beaufort, frère ainé de Théodore, et le château était encore plus solide.

Selon l'anecdote il démontre le pouvoir que la famille avait alors. En 1272 un grand tournoi eut lieu en Andenne, aux frontières du domaine de la famille. Les tentes majestueuses des grands vseigneurs rapaces de ce temps, brillaient au soleil. Nous citons Jean I, duc de Brabant, Guy I, duc de Namur, Henry II , duc de Luxembourg et Godfroid de Louvain. Les festivités de boisson et manger se succédaient. Un paysan de la petite ville Jallet, qui dépendait de Beaufort, vint y vendre une vache qu'il avait volée à un habitant de Ciney.Dommage...celui-ci était présent et reconnu sa vache! Celui-ci porta plainte auprès du bailli de Condroz, qui n'avait pas de pouvoir juridique en Andennes. Mais avec une ruse il a réussi à faire venir le paysan vers le Condroz, ou celui-ci a été immédiatement pris et pendu.En revanche Jacques de Beaulieu a pillé un certain nombre de villages autour de Ciney dans le Condroz. La ville de Jallet a été mise à feu de ce cotê-la. La sitaution escallait encore,jusqu'à ce le Condroz entier, le comté de Namur, le Pays de Liège et même de Luxembourg étaient en guerre. Une guerre de trois ans qui est dénommée dans les livres historiques comme 'guerre de la vache'.C'est seulement le roi de France qui est parvenu à fonctionner comme arbitre.

Un des enfants de Jacques de Beaufort a choisi le côté de Philippe le Beau dans sa lutte contre les Ducs de Flandres. Il est parvenu a se faire remarquer durant la batille poutant se terminant néfastement des Eperons, et plus tard il se fait remarquer dans celle de Mons et Puelle. Il a pu pour cela pu transmettre les propositions de paix du roi de France aux Gantois.

En 1466 Louis de Beaufort a pris part au siège de Dinant, lors de la destruction de Dinant par Charle le Téméraire. Le château a subit beaurcoup de dommâges durant cette guerre....

Un autre Louis, seigneur de Celles du moment, a vendu un grand gros chêne a un batelier de Dinant le 6 juillet 1609 pour en faire un bateau. Celui-ci a trouvé dans le coeur de l'arbre une statue de la Sainte Vierge Marie avec l'enfant Jésus dans ses bras. Louis de Beaufort a fait transporter la statue dans le chateau, après quoi il y eut plusieurs miracles .Le chateau était devenu un lieu de pélerinage.

Englebert de Beaufort a marié Isabelle de Jacquier de Rosée en 1731. Le chef de la famille pouvait porter le titre de Prince depuis 1736 . Seulement deux filles sont nées de ce mariage.L'ainée , Marie Robertine de Beaufort, a hérité le chateau et s'est mariée en 1761 avec Jacques Ignace, seigneur de Liedekerke. Les enfants de ce mariage ont hérité le nom de Liedekerke Beaufort. La plus grosse part des descendants ont eut des différentes professions, d'écrivain jusqu'a embassadeur et parlementaire et Président du Club Automobile Francais...

Du dehors on peut reconnaitre encore que le chateau a été un chateau-fort. Les murs épais et les tours rondes, construites le plus près possible de la roche, afin de profiter de cette protection naturelle, ont gardé leur aspect militaire.Les tours rondes, qui supportent mieux les attaques de canons que les carrées, dépassent beaucoup , afind de protéger ainsi les murs au milieu. Les murs avaient autrefois de créneaux, et il y avaient des en de torens en muren hadden meurtrières dans les tours et les murs.Ceux-ci ont probablement disparu au 15ième ou 16ième siècle. Les parties saillantes de briques dans la facade étaient probablement des toilettesautrefois.

Lorsqu'on se trouve dans la cour intérieure, on regarde en fait sur une facade de briques datant du 18 ième siècle, derrière lequel se trouvent les locaux d'habitation. Le mur opposé est construit avec des pans de bois, avec du stuc de platre rose, qui fait penser à la Bourgogne. Pour les deux autres murs on a conservé les murs authentiques sobres.

La tour principale, qui est plus haute que les autres, a un diamètre de 8 metres et une hauteur de 36 metres. Il est aussi une des plus anciennes parties du chateau.

La salle des armes est le plus grand local du chateau. Au 18 ième siècle il était divisé en différentes chambres. mais lors de la restauration on a reconstruit l'aspect d'origine. Authentiques sont encore le plafond, la manteau de cheminée et le carrelage remarquable. Celui-ci est fait de grès ude Spontin et Chevetogne. Près du feu ouvert il y a un mosaique travaillé avec des blasons. Les fenêtres à l'extérieur datent du 16 ième siècle, auparavant il n'y avait que des meurtrières. On peut voir un bel harnais Renaissance dans la salle.

In het salon Hilarion (naam ter ere van Hilarion de Liedekerke Beaufort die tussen 1762 en 1841 leefde), A coté d'un certain nombre de portraits( avec entrautre un portrait de Louis XVIII dessiné par Hilarion lui-même en 1799) on peut remarquer dans le salon Hilarion'(nommé ainsi en honneur à Hilarion de Liedekerke qui a vécu entre 1762 et 1841) une fresque naive qui est probablement datée du 16 ième siècle. Celle-ci représente un tableau de pêcheurs en Flandres.

On pweut aussi visiter une chambre à coucher, qui est décorée en style Louis XVI . Le dressoir pour hommes est une piece principale.ingericht is.

On trouve des fauteuils Louis XV, recouverts du 18 ième,dans le salon La tour du Pin.

Dans la salle à manger on retrouve de nouveau des fauteuils Louis XV. La table est dressée pour 12 personnes, L'argenterie et le cristal portent le blason de la famille Liedekerke Beaufort. Le manteau de cheminée ressemble très fort à celui de la villa Deweert à Ostende..


Pour plus d'informations (seulement en Francais) voir Château de Veves.be.




Philippe Florin-Coppenolle: 'Superbe chateau que j'ai eu la chance de visiter.. aujourd'hui... Un état de conservation... exemplaire... On dirait que ce chateau... vit encore... Mes félicitations... '








Aidez
Belgium
View
Home
Sources
Privacy