willekeurig
hitparade
plaats
soort
naam
element
stijl
architect
vroeger
main
--> Page principale --> Liste de tous les endroits Ou Précédent
On trouve cet endroit plutôt beau! Score: 5.3 par 408 votes quelconques.
Et vous??? Votez sur des endroits dans la Belgique via Quelconque
(Ref:0000818)

Montre sur carte Google Maps

Sint-Martinuskerk à AALST / ALOST
(Sint-Martensplein)

Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo




Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo:
Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo:
Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo:
Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo: Sint-Martinuskerk AALST / ALOST photo:
Clique sur les petits fotos pour les agrandir, clique sur la grande pour version maxi.

Cette grande église inachevée du 15 ième siècle est un modèle de la gotique de Brabant. Jusqu'en 1868 c'était la seule église paroissiale d'Alost.

Autrefois ice se trouvait une église beaucoup plus ancienne. Après un incendie en 1360 et á cause des dégats apportés par les Gantois, cette vielle église fut restaurée avec des éléments gotiques .

La collégiale était devenue trop petite pour le peuple grandissant, et dans le vent de la bonne situation économique sous les ducs Bourgons, la reconstruction fut entammée vers 1480 sous la direction de Jan Van Wouwe et continuée parHerman de Waghemakere.

En premier lieu fut ajoutée une chapelle rayonnante avec unambulatoir autour du choeur de l'église existante. Puis fut remplacé l'ancien choeur. Ceci fut prêt vers 1495 . On y trouve quelques peintures voûtales de cette période.

Durant la deuxième phase de construction, entre 1527 en 1554, le transept sud à double nef fût construit en pierre de Lede sous la direction de Laurens II Keldermans. Entretemps en 1551 les deux traverses de la nef furent posées côté sud et vers 1552 débuta la construction du porche côté nord. Les troubles réligieux après 1565 étaient la cause que beaucoup fut détruit, e.a. les tours sacrementales gotiques. Les travaux furent régulièrement interrompus à cause des sièges continus et des changements de pouvoir réguliers entre 1576 et 1583. Peu à peu á partir de 1595 commencèrent les réparations urgentes.

La troisième phase de construction débuta en 1650 lorsque les architectes Gillis Nechelput et Geraard Spillebaut démollirent les parties effrittées , et terminèrent la nef avec croisée en voûte en étoile ainsi que l'arc voûté nord. A partir de 1660,sous la direction de Jan Van der Moeren, les hautes voûtes furent ajoutées sous la toiture existante. Avec une fassade ouest provisoire en brique la nef fût fermée,la construction d'une tour ouest resta limitée a des plans.

Én 1730 un portal ouest Louis XV fût ajouté. Le bâtiment est resté ainsi jusqu'au jour d'aujourdhui sauf quelques aménagements et la construction d'une remise en 1911.

Entre 1854 et 1867 sous l'influence des architectes Julius Goethals et Jean de Béthune eurent lieu des rénovations fondamentales néo-gotiques . Les goutières à motifs gotiques tout autour du toit furent apposées. A l'intérieur des motifs semblants furent ajoutés au garde-corps devant le triforium. Le remplacement des tourelles flancantes nord et sud par des pinacles augmentait le degré gotique.

Un incendie le29 mars 1947 démolli la tour centrale et le toit du choeur, nef et transnefs. Deux voûtes de la transnef sud se sont éffondrées et ont causé beaucoup de dégats á l'intérieur.

De nouveaux travaux de restauration sont á l'ordre du jour : surtout les ornements s'effritants et le remplacement des structures faibles et le toit des batiments annexes.

Parmis les plus précieux objets et décorations á l'intérieur nous citons la ligne méridiane en cuivre. Celle-ci court par la transnef sud et la tour centrale. Elle fût apposée en 1839 par J.J. Leveau suivant les conseils du père Johannes Thyssen s.j.. Lorsque les rayons du soleil tombent perpendiculairement par le petit trou du second paneau de fenêtre inférieur il est midi exactement selon le soleil. Avec l'heure d'été il est alors environ 14 h. 16'6''.

La portique en bois de chêne de autel Saint Roche contient une peinture de Pieter Paul Rubens sur laquelle Saint Roche est montré comme le patron des pestiférés. Cette oeuvre fût peinte vers 1624 sur ordre de la corporation des commercants de houblon et graines. Daaronder zijn twee taferelen uit het leven van de H. Rochus en bovenaan bekroond met een schilderij van O.-L.-Vrouw met Jezus. Il y a entráutre deux tableaux de la vie de Saint Roche et couronné en haut d'une peinture de la Sainte Vierge avec Jésus.






Nederlands
English







Aidez
Belgium
View
Home
Sources
Privacy